Trans'2 sévrienne 2019

Nous venons de terminer notre quatrième Trans’ 2 Sévrienne de Niort - à - Niort en passant par Lusignan - Ménigoute -Verruyes – Secondigny - Coulonges sur L’Autize - Champdeniers St Denis- et retour à Niort soit 150km en 6 jours.


Cette année le périple était organisé par le Comité Départemental des Deux-Sèvres. Les années précédentes 2 associations de Niort, « Rando Goise » et « SaS Souché un Pas de Plus » prenaient en charge l’organisation.

Des investissements importants, l’idée de fédérer les clubs autour d’un projet commun, la difficulté de trouver des hébergements collectifs sur les parcours que nous envisagions nous ont conduit à demander l’aide et le soutien du Comité Départemental.


Notre idée née il y a 4 ans, était de proposer à ceux qui dans nos associations n’osent pas l’itinérance un périple proche de chez eux, sur des parcours qu’ils connaissent, avec des randonneurs de leurs associations. Une deuxième motivation est vite venue nous titiller, celle d’inviter tous les randonneurs licenciés à venir nous rejoindre pour une journée, marcher ensemble dans la convivialité, et partager l’expérience.


Après un sondage parmi les anciens de la Trans’ 2 S nous avons opté cette année pour un couchage sous tentes et sur lits de camp, cette option très bien acceptée par tous nous a donné une plus grande souplesse dans les choix d’itinéraires et des lieux d’hébergements. Le CDRP79 a investi dans 3 tentes de grandes capacités équipées de lits de camps, de tables et de bancs. L’équipe d’intendance gère le montage des tentes, les petits déjeuners, les déjeuners, et assure aussi le portage du matériel et des bagages via la location d’un camion.


La première semaine de juin n’a pas été très clémente avec nous, beaucoup de pluie, une alerte orange, une randonneuse blessée que nous avons malheureusement du rapatrier chez elle avec une grosse entorse à la cheville. Mais malgré tout du bonheur, de la joie, des efforts les difficultés ont soudé le groupe des 25 randonneurs des 8 associations représentées, et d’une vingtaine de randonneurs venus nous rejoindre pour une journée. Nous avons du nous adapter, annuler la randonnée le jour de l’alerte orange, trouver un abri, organiser un covoiturage pour rejoindre l’étape suivante, préparer un repas chaud le midi, occuper la journée par des jeux de cartes, de la lecture, des chants, bref tous les ingrédients qui soudent un groupe et font de formidables souvenirs.


Nous pensons déjà à l’an prochain, certains randonneurs du groupe nous ont fait des sujétions, en effet, pourquoi ne pas partir de Vendée, de Saintes ou de Poitiers ? Bien sur Le Comité Départemental va étudier ces propositions d’itinéraires, mais ce qui pour nous est important, c’est de donner à tous le gout de l’itinérance et plusieurs projets de groupes sont nés pendant la Trans’ 2 Sévrienne. L’an prochain venez de toutes les associations, venez pour la semaine ou pour une journée, mais venez.

Retour